On a aimé

Ce n'est pas parce qu'on est une maison d'édition qu'on ne regarde pas ce que font les autres. Au contraire, si on fait ce métier, c'est qu'on aime les livre. Nous avons décidé de vous présenter de temps en temps les livres que nous aimons. Nous ne voulons toutefois pas risquer de compromettre le plaisir du lecteur en lui racontant d'avance toute l'histoire. Ce ne serait pas correcte. Et puis, savoir qui est est qui, qui va rencontrer qui et faire quoi avant de lire le livre, nous ne trouvons pas cela très intéressant. D’abord, parce que le dire risque de priver le lecteur du plaisir de le découvrir lui-même. Ensuite, parce que ça ne l’aidera pas à savoir si ce livre est éventuellement pour lui. Nous préférons donc parler du genre, de la manière dont le roman est écrit, dire si c’est plutôt de l’action ou une histoire contemplative, évoquer les thèmes abordés, les questions posées. Bref parler de choses qui pourront être utiles. Aider le lecteur à savoir si le livre est susceptible de lui plaire.

  • Mauprat George Sand
    On a aimé

    Mauprat – George Sand

    Mauprat, dont l’action se situe au 18ème siècle n’est pas un long roman. 434 pages aux éditions folio classique. Il aborde des thèmes tels que l’éducation, le féminisme, mais encore, l’égalité. Thèmes qui, on le sait, sont chers à George Sand. Le roman est ce qu’on appelle protéiforme. Roman d’amour, roman d’apprentissage, et même, diront certains, roman gothique (avis que je ne partage pas tout à fait comme vous le verrez ci-dessous). L’histoire Les Mauprat se partagent en deux branches. L’une honorable, l’autre terrifiante, surnommée d’ailleurs les Coupe-jarret. Des bandits reclus dans leur château sombre et délabré. Débauchés, vivant comme les plus ignobles seigneurs du Moyen-Âge, ne payant ni leurs gens…

  • La Peau de chagrin - Honoré de Balzac
    On a aimé

    La Peau de chagrin – Honoré de Balzac

    La Peau de chagrin, publié en 1831, fait partie de la grande œuvre de Blazac : la Comédie humaine. Contrairement au reste de son œuvre, La Peau de chagrin avec Melmoth réconcilié est un roman fantastique. Le roman n’est pas très long : 375 pages aux éditions Folio classique. L’histoire Raphael projette de se suicider. Il erre dans Paris en attendant la tombée du jour pour se jeter dans la Seine et se retrouve dans la boutique d’un antiquaire. Dans la boutique, Raphael est attiré par une Peau de chagrin. L’antiquaire, personnage aussi intriguant que sa boutique, le met en garde contre cette Peau maléfique qui le pouvoir d’exaucer tous vos vœux mais qui…

  • La dame du manoir de Wildfell Hall
    On a aimé

    La Dame du manoir de Wildfell Hall – Anne Brontë

    La Dame du manoir de Wildfell Hall est publié pour la première fois en 1848. Ecrit par Anne Brontë, peut-être la moins connue des trois célèbres sœurs Brontë. On considère généralement ce roman comme une des premières œuvres féministes. Il faut bien entendu replacer l’œuvre dans son contexte pour comprendre l’aspect féministe de la Dame du manoir de Wildfell Hall. Si vous n’opérez pas un déplacement de point de vue, si vous jugez la Dame du manoir de Wildfell Hall à l’aune de ce que vous connaissez aujourd’hui du féminisme, vous n’y verrez bien entendu rien de révolutionnaire et vous serez sans doute déçu. Un petit mot sur l’histoire Helen,…

  • On a aimé

    Les Mystères d’Udolphe – Ann Radcliffe

    Le roman d’Ann Radcliffe, les Mystères d’Udolphe, écrit en 1794 est un roman gothique typique. Généralement, celui qu’on cite avec celui d’Horace Walpole « Le Château d’Otrante » lorsqu’on parle de roman gothique. Il faut le dire, les Mystère d’Udolphe, c’est une brique. Environ 800 pages dans la version Folio classique (à cet égard si vous le lisez, laissez tomber la préface, ou lisez-la après). Une autre époque Il faut rappeler que c’est un roman d’une autre époque. Une époque sans photographie ni cinéma ni télévision ni publicité. Une époque où l’auteur devait faire un énorme travail de description pour permettre au lecteur d’imaginer des endroits inconnus de lui. Une époque aussi…