Lire pour ceux qui n'ont pas le temps
La lecture en pratique

Lire – Pour ceux qui n’ont pas le temps

Vous ne trouvez pas le temps de lire ? Pourtant vous aimeriez vous replonger dans les livres. Comme vous le faisiez quand vous aviez le temps. Quand vous n’aviez pas cette vie surchargée à diriger. Pas ce travail qui empiète sur votre vie privée. Les enfants à mener de droite à gauche. Les courses à faire. Le repas à préparer.  

Lire pour ceux qui n'ont pas le temps

Voici quelques trucs et astuces pour vous aider à trouver du temps pour lire.

Profitez de tous les moments creux

Pas le temps de lire ? Vraiment ? Pourquoi ne pas essayer de profiter de tous ces moments creux.

Passez vos journées au scanner. Vous verrez, elles sont en général pleines de ces « moments creux ».

Les transports en commun. Les salles d’attentes. Ou encore ce temps chronophage que vous passez sur les réseaux sociaux en pensant vous distraire. Pourquoi ne pas remplacer quelques minutes de cette occupation par la lecture d’une ou deux pages de roman.

Lisez une ou deux pages avant de vous endormir

Quelle que soit l’heure à laquelle vous allez dormir, essayer de lire une ou deux pages avant de vous endormir.

Toutes les études le disent. Se couper des écrans de votre télévision, de votre téléphone ou de votre tablette avant d’aller vous coucher a un effet bénéfique sur votre sommeil.

Je ne vous dis pas d’aller vous coucher une heure plus tôt et de lire cinquante pages avant de vous endormir. Non, une ou deux pages suffiront pour vous détendre. Prendre distance avec ce qui vous préoccupe. Votre journée ou ce que vous ne devez pas oublier de faire le lendemain.

Faites vous-même le compte : deux pages chez le dentiste, deux pages pour remplacer quelques minutes de Facebook ou Instagram, deux pages dans les transports en commun et deux pages avant d’aller dormir, vous arriverez vite à lire dix pages par jour.

Sachez que lire dix pages vous prend entre dix à quinze minutes. Ce qui ne semble pas insurmontable n’est-ce pas.?

Et à ce rythme, vous aurez vite fait de lire un livre par mois.

Certains dirons. Non, je ne peux pas faire ça. Quand je lis, j’ai besoin de me plonger à fond dans l’histoire et je ne peux pas me contenter de lire deux pages par-ci par-là.

Dommage. D’autant qu’en commençant petit, c’est-à-dire en acceptant de ne lire peut-être que deux pages par jour, vous mettez en place un cercle vertueux et vous vous surprendrez vite à trouver de plus en plus de temps pour lire.

Rappelez-vous, le mieux est l’ennemi du bien.

Lisez tous les jours

Commencez petit. Par contre, tenez-vous à cette règle : si peu que vous lisiez, lisez tous les jours.

Si vous ne lisez pas tous les jours, sans vous en rendre compte, vous sortirez de l’histoire même si elle vous plait. Vous décrocherez rapidement du livre et trouverez de moins en moins de temps à lui consacrer.

Il vaut mieux trouver dix minutes par jour à lire votre roman que dégager une heure de votre week-end. Vous serez mieux plongé dans l’histoire et aurez plus facile à ne pas perdre le rythme.

Emportez votre livre partout

Afin d’être en mesure de mettre à profit la moindre minute de temps creux pour lire, veillez à avoir toujours votre livre avec vous. Un rendez-vous en retard ? Trop tôt pour récupérer vos enfants à l’école ? Personne pour manger avec vous à midi ? Autant d’occasion que vous pourrez mettre à profit pour lire, à condition bien sûr d’avoir votre livre sous la main.

Déculpabilisez

Ne lisez pas un livre qui vous ennuie

Un livre vous ennuie. Refermez-le, vous avez assez de choses à faire. La lecture n’est pas sensée être un supplice mais un moment de détente agréable. Passez à un autre et ne culpabilisez pas.

Ce livre n’est peut-être juste pas fait pour vous. Ou ce n’est tout simplement pas le moment de le lire. N’y voyez pas un manque d’intelligence, de génie ou de sensibilité de votre part.

Ce livre n’est juste pas fait pour vous et ce n’est pas parce que tonton l’a adoré, votre amie l’a trouvé génial ou encore parce que la Pléiade a dit que c’était un chef d’œuvre que vous n’avez pas le droit de ne pas l’aimer.

Peut-être que vous vous dites que je ne fais pas le poids face à la Pléiade. Qui suis-je en effet pour vous absoudre du pêché de ne pas aimer un livre considéré par l’Intelligentsia comme un chef d’œuvre.

C’est vrai. Je ferai donc appel à Jorge Luis Borges dont le génie est reconnu par toute cette fameuse Intelligentsia pour appuyer ma thèse :

« si un livre vous ennuie, abandonnez-le ; ne lisez pas un livre parce qu’il est fameux, ou moderne, ou ancien. Si un livre vous semble ennuyeux, laissez-le (…) si un livre vous ennuie, ne le lisez pas ; c’est qu’il n’a pas été écrit pour vous. La lecture doit être une des formes du bonheur : voilà pourquoi je conseillerais (…) de lire beaucoup, de ne pas se laisser effrayer par la réputation des auteurs, de rechercher un bonheur personnel, un plaisir personnel. Il n’y a pas d’autre façon de lire. »

Jorge Luis Borges – Cours de littérature anglaise


N’hésitez pas à sauter les descriptions

Il en va de même avec les descriptions. Vous aimez un livre mais vous trouvez certaines descriptions trop longues. Et bien sautez les. Qu’importe ? Comme je le disais dans mon article sur Les Mystères d’Udolphe, les livres sont chacun issus de leur époque et devaient par conséquent répondre aux exigences de ces époques. Les descriptions ont eu leur utilité à des époques où l’on ne voyageait pas, où l’on n’avait ni la photographie ni la télévision et encore moins internet. Ces descriptions sont donc parfois dépassées et nous avons le droit de les sauter si elles nous ennuient.

Faites confiance au hasard et à votre intuition

L’univers semble vous envoyer un message. Vous entendez sans arrêt parler de tel livre ou vous y pensez souvent. Un livre se retrouve par hasard entre vos mains. Vous n’en avez jamais entendu parler mais il vous tente sans que vous ne sachiez précisément expliquer pourquoi.

Faites confiance. Faites-vous confiance et lancez vous. S’il ne vous plait pas, mettez le de côté et laissez-vous tenter par un autre.

Soyez à l’écoute de vous-même.

Lisez des histoires à vos enfants

Faites d’une pierre deux coups. Il existe des livres passionnants qui réjouissent autant les parents que les enfants. Harry Potter est peut-être l’exemple qui vient le plus naturellement en tête, mais songez au Petit Prince, Croc Blanc ou encore aux fables de La Fontaine.

Plaisir garanti pour toute la famille. Et en plus, une occasion unique de passer un moment de qualité en famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *