Collection Femmes de lettres oubliées

Marianne Pierson-Pierard

Marianne Pierson-Pierard

Marianne Pierson-Pierard (1907-1981) vit sa petite enfance d’abord à Mons, puis à Bruxelles.

Elle partage sa vie entre les voyages et l’écriture, qu’elle commence tard. Elle publie une quinzaine de romans et nouvelles. Plusieurs ont été primés, dont Dora, qui remporte le prix Marguerite Van de Wiele en 1951.

Marianne Pierson-Pierard a un don particulier d’observation qui offre à ses romans une acuité psychologique particulière.

Titre(s) réédité(s)

Dora (1951)
Dora - Marianne Pierson-Pierard

Tous les dimanches, la famille Dormesson se réunit. Patrice et Alicia, Julienne et Germain, et enfin, Christian et Dora.

Dora, une femme étrange. Tantôt affectueuse et fragile, tantôt capricieuse et bornée. Perdue. Persuadée qu’elle est amoureuse de Patrice, elle tente de s’en rapprocher, de le séduire, se moquant des conséquences. De la souffrance qu’elle risque d’infliger.

Patrice et Alicia forment un couple solide, que rien ne semble pouvoir ébranler. Mais Patrice n’est qu’un homme et, progressivement, Dora va parvenir à le déstabiliser.

Si le couple de Patrice et Alicia est en difficulté, l’âme qui est en souffrance est bien celle de Dora. Une souffrance désabusée, désespérée.

Première édition :
Date de réédition :
Nombre de pages :
Prix :
1951
Novembre 2019
236
16€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *