Collection Femmes de lettres oubliées

Marguerite Van de Wiele

Marguerite Van de Wiele

Marguerite Van de Wiele (1857-1941) est née à Ixelles le 1er décembre 1857, d’un père flamand et d’une mère française.

Féministe avant l’heure et d’une manière qui lui est propre, elle fut l’une des fondatrices de notre littérature renaissante.

Si elle vit de sa plume, ce qui est rare à l’époque, c’est pour subvenir aux besoins de sa famille, dans un milieu presque hostile, et dans des conditions qui nous paraitraient aujourd’hui décourageantes.

Ses ouvrages sont pour la plupart empreints d’une tristesse sereine. L’analyse contenue des sentiments procure une certaine gravité à ces récits. Gravité contrebalancée par un style fluide et naturel.

Titre(s) réédité(s)

Ame blanche (1929)
Ame blanche - Marguerite Van de Wiele

Alors qu’elle n’est encore qu’une enfant, le père d’Evangéline meurt au Congo. Sa mère, qui se sent responsable de cette disparition perd la raison et est internée. Evangéline est recueillie par son grand-père paternel, dans un foyer hostile à sa mère. Evangéline ne parviendra jamais à s’y sentir chez elle.

Un roman émouvant où flotte l’âme d’une petite fille, un peu perdue, naïve et pure. Celle d’Evangéline ou celle de Marguerite elle-même ? Des âmes blanches…

Première édition :
Date de réédition :
Nombre de pages :
Prix :
1929
Novembre 2019
216
16€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *