Louis Dubrau (1904-1997)

Louis Dubrau, de son vrai nom, Louise Scheidt (1904-1997), est née à Bruxelles.

Louis Dubrau

Elle écrit sous un pseudonyme masculin, parce qu’elle se méfie des jugements subjectifs qu’on porte sur les écrits ouvertement signés par une femme.

Pendant la guerre, elle se lance dans la politique, milite pour la cause des femmes. Mais elle abandonne tout engagement politique quelques années après la fin de la guerre.

Elle voyage alors régulièrement, seule, souvent à des moments critiques ou dans des conditions dangereuses, ce qui lui inspire l’écriture de plusieurs reportages et récits.

Bibliographie

  • Zouzou, roman, 1936
  • Présences, poèmes, 1937
  • Louise, contes, 1938
  • Abécédaire, poèmes, 1939
  • Amour, délice et orgue, aphorismes, 1940
  • Messages, poèmes, 1940
  • Le destin de Madame Hortense, roman policier, 1942
  • L’arme du crime, roman policier, 1942
  • Malherbe et son école, essai, 1943
  • L’an quarante, roman, 1945
  • Un seul jour, roman, 1947
  • Pour une autre saison, poèmes, 1948
  • La part du silence, roman, 1950
  • L’Arbre de connaissance, contes, 1951
  • Double jeu, nouvelles, 1952
  • L’autre versant, roman, 1953
  • Ailleurs, poèmes, 1956
  • Le temps réversible, poèmes, 1958
  • La fleur et le turban, récits, 1959
  • La Belle et la bête, roman, 1961
  • A la poursuite de Sandra, roman,1963
  • Comme des gisants, roman, 1964
  • Les îles du Capricorne, récit, 1967
  • Le bonheur cellulaire, roman, 1968
  • Les témoins, roman, 1969
  • Le cabinet chinois, roman, 1970
  • A part entière, roman, 1974
  • Jeu de massacre, nouvelles, 1977
  • Les imaginaires, roman, 1982
  • La femme forcée, roman, 1985
  • Le Clown vend ses lunettes, aphorismes, 1991

Titre(s) réédité(s)

A la poursuite de Sandra (1963)
A la poursuite de Sandra Louis Dubrau