Collection Femmes de lettres oubliées

Louis Dubrau

Louis Dubrau, de son vrai nom, Louise Scheidt (1904-1997), est née à Bruxelles.

Louis Dubrau

Elle écrit sous un pseudonyme masculin, parce qu’elle se méfie des jugements subjectifs qu’on porte sur les écrits ouvertement signés par une femme.

Pendant la guerre, elle se lance dans la politique, milite pour la cause des femmes. Mais elle abandonne tout engagement politique quelques années après la fin de la guerre.

Elle voyage alors régulièrement, seule, souvent à des moments critiques ou dans des conditions dangereuses, ce qui lui inspire l’écriture de plusieurs reportages et récits.

Titre(s) réédité(s)

A la poursuite de Sandra (1963)
A la poursuite de Sandra Louis Dubrau

Pierre, un ancien amant de Sandra, veut comprendre leur rupture et découvrir qui est cette femme qu’il pensait connaitre. Il interroge son passé et tente de la retrouver.

Sandra se dévoile au travers de différents témoignages. Mais Sandra, sans cesse, nous échappe.

À la poursuite de Sandra est, avec Un seul jour le roman que Louis Dubrau préférait. Elle dira à son propos : « Je n’ai rien voulu prouver ni défendre en l’écrivant, mais seulement rendre sensible le fait – auquel je crois – qu’on ne connait véritablement un être que lorsqu’on l’a perdu. On le connait alors pour ce qu’il engendre de privations. »

À la poursuite de Sandra a reçu le prix Rossel en 1963.

Première édition :
Date de réédition :
Nombre de pages :
Prix :
1963
Novembre 2019
216
16€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *