Collection Femmes de lettres oubliées

Jeanne de Tallenay

Jeanne de Tallenay (1869-1920) est née à Weimar en Allemagne, d’un père français et d’une mère russe.

Elle épouse à 17 ans, Van Bruyssel, chargé d’affaires de Belgique au Venezuela, et acquiert, de ce fait, la nationalité belge.

Oubliée des oubliées, rarement citée dans le peu d’ouvrages qui existent sur les femmes de lettres belges, nous ne savons pas grand-chose d’elle.

Elle a écrit plusieurs romans, souvent marqués par son goût pour le mysticisme en vogue à l’époque. Elle collabore également à différentes revues et écrit des chroniques sur la vie mondaine à Bruxelles sous le pseudonyme de Trévilliers.

Titre(s) réédité(s)

L’invisible (1892)
L'invisible - Jeanne de Tallenay

Histoire un peu atypique qui rompt avec les histoires, plus courantes à l’époque, d’amours contrariés.

Un homme se réveille un matin, engourdi, il pense s’être endormi sur son travail jusqu’à ce qu’il constate qu’il est décédé.

Une petite voix lui murmure qu’il ne pourra quitter ce monde tant qu’il n’aura assisté aux conséquences de ses actes, ce qu’il va devoir faire en spectateur passif. Ses erreurs, ses regrets, il ne pourra plus que les constater, sans rien pouvoir y changer. Mais la vie s’arrange parfois pour corriger nos erreurs …

Première édition :
Date de réédition :
Nombre de pages :
Prix :
1892
Novembre 2019
280
16€