• Collections,  Editions Névrosée

    Femmes de lettres oubliées : un complot littéraire ?

    Femmes de lettres oubliées ? Vous y aviez déjà pensé ? Il y a quelques semaines, lors d’une rencontre littéraire à la librairie La Licorne avec Nathalie Stalmans, auteure du roman « Si j’avais des ailes », qui raconte le passage de Charlotte Brontë à Bruxelles, une question est posée : pourquoi y-a-t-il eu tant de femmes écrivains en Angleterre au XIXème et si peu en France ? Pas vraiment de réponse. La question nous trotte dans la tête et en soulève un tas d’autres. N’y a-t-il pas eu de femmes écrivains au XIXème ? Ou y en a-t-il eu mais étaient-elles à ce point médiocres qu’elles n’ont pas mérité d’entrer dans…